Depuis sa création, l’Atelier musical de l’Oise contribue à l’éducation artistique des enfants, en apportant son savoir-faire et son soutien aux enseignants des écoles maternelles et primaires. Aujourd’hui, tous les enfants des cycles 2 et 3 scolarisés dans les communes du SIVOC sont impliqués dans des projets annuels élaborés et mis en œuvre par  les musiciens-intervenants de l’Atelier musical de l’Oise et les professeurs des écoles.

 

 

Les objectifs

Faire en sorte que tous les enfants d’une commune puissent entrer en contact avec la musique, par le biais d’un projet éducatif construit.

Les ambitions

Faire vivre aux enfants des démarches artistiques collectives innovantes.
Œuvrer pour l’acquisition de savoirs et savoir-faire fondamentaux, (maîtrise du geste vocal, affinement du geste instrumental, approche des langages musicaux, amorces de pratiques musicales diversifiées).
Développer une attitude d’écoute.
Contribuer à forger une culture artistique.
Participer au développement global de la personnalité de l’enfant en intégrant la musique au sein des activités scolaires.
Être un facteur dynamisant pour les enseignants, pour une activité musicale vivante à l’école.

Les moyens

Des intervenants qualifiés et compétents, titulaires du Diplôme universitaire de Musicien intervenant à l’école (DUMI) ou agréés par l’Inspection académique de l’Oise, travaillant en étroite collaboration avec les enseignants.
Une charte des interventions musicales à l’école qui précise le rôle et la place de chacun des partenaires.
Un matériel musical de qualité : percussions variées, instrumentarium GRIMUS et Baschet, matériel d’écoute et d’enregistrement.

 

Comment en bénéficier ?

La demande d’interventions émane des enseignants et s’articule autour d’un projet. Elle est adressée au (à la) directeur (trice).
L’acceptation de la demande dépend des disponibilités de l’équipe d’intervenants et de la pertinence de leur intervention sur le projet.
Ensemble, les enseignants et l’intervenant précisent ensuite les contours et les modalités du projet. Ils évaluent le nombre d’interventions nécessaires à sa mise en œuvre, établissent le partage des tâches et le calendrier. L’ensemble est adressé pour avis à l’Inspection académique.

Le financement

Pour les écoles des communes du SIVOC, le financement est directement pris en charge par le syndicat intercommunal.

Pour les autres écoles, il fait l’objet d’un devis adressé au (à la) directeur (trice) de l’établissement scolaire, qui précisera le financement. Une convention sera ensuite adressée aux partenaires financiers. Les interventions ne peuvent avoir lieu qu’une fois cette convention signée.
Depuis janvier 2012, la participation demandée s’élève à 80 €/h et 179 € pour une demi-journée complète.