jouer d'un instrument

Apprendre

L’apprentissage instrumental est l’activité que l’on connaît le mieux… Mais c’est aussi celle qui demande le plus d’engagement, que l’on cherche une initiation à une pratique musicale simple, ou que l’on souhaite s’engager vers une parfaite maîtrise de l’instrument.

Apprendre à jouer d’un instrument, c’est le plaisir de découvrir un monde sonore et musical que l’on ne soupçonnait pas, des genres musicaux que l’on croyait inabordables : cela nécessite donc de rester ouvert…

On s’approprie ces univers petit à petit : il faut donc être persévérant, et s’entraîner tous les jours. Pour cela, il faut s’organiser (pour les enfants, l’aide des parents est précieuse).

L’instrument permet de jouer avec d’autres, de produire soi-même des musiques qui font rêver : l’atelier de musique d’ensemble fait très vite partie de la formation. Il faut donc pouvoir se rendre disponible.

 

 

 

Choisir son instrument

Bien choisir l’instrument que l’on va étudier est important. Certains nous parlent, nous émeuvent ou nous donnent le frisson. Chacun a ses caractéristiques, ses particularités, ses charmes, ses avantages. Essayer de ne pas avoir de préjugés, connaître tous les instruments proposés, avoir conscience des possibilités de pratique qu’ils offrent : l’école de musique aide et conseille les futurs instrumentistes.

 

Liste alphabétique des instruments proposés :


Alto
Batterie
Clarinette
Cor
Flûte à bec
Flûte traversière
Guitare classique
Hautbois
Piano
Percussions
Saxophone
Trombone
Trompette
Tuba
Violon
Violoncelle

Les cours et les parcours

Les premières années, les élèves reçoivent une formation qui les familiarise avec leur instrument, les aide à progresser sur des plans différents et les ouvre à différentes pratiques.
Cette formation comprend :

  • Le cours d’instrument, chaque semaine. Ce cours peut avoir lieu sous forme individuelle ou collective, selon propositions des professeurs.
  • Un cours de chant choral, chaque semaine dès la première année et pendant 4 ans.
  • Un cours de formation musicale chaque semaine à partir de la deuxième année, et au moins jusqu’à une des validations proposées en cycle 2.
  • Un atelier de pratique instrumentale collective (facultatif pendant le premier cycle, mais vivement recommandé à tous ceux qui le peuvent)

Au bout de quatre à cinq ans, ils peuvent construire leur parcours de formation, qui sera différent selon qu’ils souhaitent s’engager vers une parfaite maîtrise de l’instrument (cycles 2 et 3) ou simplement continuer à bénéficier de cours pour mieux s’intégrer à une pratique de groupe.

 

Jouer ensemble

Faire de la musique avec d’autres est l’une des raisons d’être de l’apprentissage d’un instrument : on se fait plaisir, on découvre des styles et des répertoires, on participe à des projets, on progresse aussi. À l’Atelier musical, la pratique collective fait toujours et très vite partie du parcours. Mais on peut faire partie d’un ensemble sans suivre de cours d’instrument, tout comme on peut jouer dans certains sans être au préalable instrumentiste.

Les pratiques issues de l’oralité

Le jeu instrumental se réalise par imitation et répétition. Il n’est donc pas nécessaire de lire la musique au préalable, mais il faut dans certains cas savoir jouer d’un instrument.

 

• Orchestre des écoliers : tous débutants au départ, les enfants abordent deux fois par semaine et pendant deux ans la pratique d’un cuivre ou de la percussion par le biais de la pratique d’ensemble (formation réservée aux CM1 et CM2 des écoles de Margny-lès-Compiègne, à partir de la rentrée 2011)

• Atelier de percussions urbaines : en jouant sur des bidons en métal ou en plastique, on aborde un répertoire festif pour participer à des manifestations de plein air (adolescents et adultes)

• Percussions africaines : un apprentissage collectif et oral sur des djembés, des sabars et des doumdoums.

• Musiques traditionnelles : pour aborder par l’oralité des répertoires populaires traditionnels et des musiques à danser de différentes origines.

 

 

Les autres ensembles

Harmonie : travail d’orchestre (vents et percussions) à partir d’un répertoire constitué d’arrangements (classique, jazz…) et de compositions pour l’ensemble.

Ensemble de guitares : permet une approche de la musique d’ensemble dès le cycle 1, à travers des répertoires variés adaptés aux possibilités instrumentales de chacun. Une initiation à l’ensemble rock est proposée aux élèves guitaristes et batteurs ayant plus de quatre années d’instrument.

Ensemble de percussions : permet une approche de la musique d’ensemble dès le cycle 1, à travers des répertoires variés adaptés aux possibilités instrumentales de chacun.

• Ensemble de cordes : permet une approche de la musique d’ensemble dès le cycle 1, à travers des répertoires variés adaptés aux possibilités instrumentales de chacun.

• Ensemble de flûtes : permet aux élèves de cycles 2 et 3 d’aborder le répertoire pour ensembles de flûtes. Certains y tiennent une partie de piccolo, flûte alto ou flûte basse.

• Quatuor de cuivres et ensemble de trompettes : à partir d’un répertoire déterminé en fonction des projets, recherche d’une homogénéité de groupe et de l’autonomie de l’ensemble, où chacun joue tour à tour le rôle de lieder. Pour certains programmes, possibilité d’adjoindre d’autres cuivres.

• Musique de chambre : formations à petits effectifs, modulables en fonction du répertoire et du niveau instrumental des participants.

Connaître les communes où sont dispensés les cours et ateliers.
Les inscriptions, les horaires, les tarifs